citronnier

Maladie du citronnier : comment le soigner ?

Posséder un jardin d’agrumes est le rêve de tout jardinier. Cependant, certains arbres comme le citronnier peuvent être victimes de maladies ou d’attaques de parasites. Lorsque ceci est le cas, il est important de mettre rapidement en place des mesures permettant de sauver votre plante. Voici quelques conseils qui permettent de repérer facilement les maladies et les parasites qui peuvent nuire à un citronnier et les méthodes pour les traiter efficacement.

Identifier le type de maladie dont souffre le citronnier

Le citronnier peut être victime de plusieurs types de maladies et de parasites. L’une des méthodes de traitement consiste avant tout à les identifier afin de prodiguer les soins adéquats.

Le traitement de la moniliose

La moniliose est un champignon qui se repère généralement sur les fruits. Il est identifiable par des taches ou pourritures brunes et des postules blanches. Cette maladie cryptogamique est très contagieuse et entraîne à long terme une momification des fruits lorsqu’elle n’est pas traitée efficacement.

Son traitement consiste à pulvériser une décoction de prêle sur le citronnier, en prenant soin de la diluer d’environ 20 %. Pour éviter que la maladie ne se propage, il est souvent conseillé d’éliminer les fruits atteints. Une autre technique consiste à utiliser un antifongique comme la bouillie bordelaise par exemple.

La gommose parasitaire

Cette maladie est causée par des champignons comme le Phytophthora ou par des plaies de taille mal cicatrisées. Elle se manifeste par l’écoulement d’une substance gommeuse de couleur ambre sur les branches ou la base du tronc.

  Comment entretenir une euphorbe ?

Le traitement de cette maladie consiste simplement à supprimer la branche concernée. Vous pouvez effectuer une taille propre et nette en vous servant d’outils de jardinage soigneusement désinfectés.

Le traitement de la fumagine

La fumagine quant à elle se manifeste par un dépôt noir sur les feuilles du citronnier, semblable à de la suie. Cette maladie cryptogamique ne constitue pas un grand danger pour cet arbre, mais elle peut limiter les effets de la photosynthèse et asphyxier le feuillage lorsqu’elle n’est pas traitée à temps.

Le traitement de cette maladie est on ne plus simple. Il suffit en effet de nettoyer les feuilles du citronnier à l’aide d’un chiffon propre imbibé d’eau et de savon noir.

Le traitement de la chlorose ferrique

Cette maladie est causée par une insuffisance d’éléments nutritifs tels que le fer. Lorsque le citronnier est touché par la chlorose ferrique, on constate généralement un jaunissement des feuilles qui finissent par tomber de l’arbre. Les fruits produits sont également moins florifères.

Un apport en engrais permet de nourrir la plante et de traiter cette maladie. Dans certains cas, l’utilisation d’un produit anti-chlorose peut être recommandée. Utilisez aussi une terre neutre et drainante et arrosez votre plante avec de l’eau de pluie permet de venir à bout de la chlorose ferrique.

Cas particulier de la cochenille et de la teigne du citronnier

La cochenille et la teigne sont des parasites qui favorisent des maladies du citronnier. Pour préserver la santé de la plante, il est important de les éliminer avec efficacité.

  Comment détruire une souche d'arbre ?

Traitement des cochenilles farineuses

Les cochenilles sont de petits insectes blancs à l’aspect cotonneux qui peuvent se trouver à l’aisselle des feuilles et en dessous. Protégés par une carapace cireuse, ces prédateurs pompent la sève de la plante et finissent par l’affaiblir. Ils favorisent également la fumagine.

Plusieurs solutions permettent de se débarrasser de la cochenille. L’une d’entre elles consiste à utiliser un jet d’eau légèrement puissant pour les faire tomber des feuilles et les noyer. Vous pouvez également vaporiser une combinaison de savon noir diluée dans de l’eau et de l’alcool à brûler ou pulvériser une solution d’alcool à 90° diluée d’environ 10 %. L’huile de colza mélangée avec du savon noir dans environ un litre d’eau permet également de se débarrasser de la cochenille.

Traitement de la teigne du citronnier

Encore connue sous le nom de « Prays citri », la teigne du citronnier désigne un petit insecte qui passe de la phase de chenille à papillon dans un délai d’un à deux mois. Les agrumes constituent sa cible principale. En effet, la teigne se délecte des fleurs, des bourgeons, empêchant ainsi la formation des fruits.

La meilleure manière de se débarrasser de la teigne est de couper les boutons floraux attaqués. Vous pouvez aussi utiliser un insecticide biologique composé de Bacillus Thuringiensis. Cette solution est très efficace contre toutes les chenilles.

D’après certaines études effectuées en Floride, un apport régulier en terre de diatomée permet de renforcer les défenses des citronniers et donc de les protéger contre les attaques des parasites. Cette terre très riche en silice permet également de protéger cet arbre contre certaines maladies, tout en augmentant leur production en fruits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *