Pittosporum

Pittosporum : plantation et conseils

Le pittosporum est un arbuste de la famille des Pittosporacées, au feuillage persistant qui apporte de l’élégance au jardin. Au printemps, celui-ci fleurit et dégage un doux parfum de fleur d’oranger. Le printemps et l’automne, sont les périodes idéales pour le planter. Il existe, toutefois, certaines contraintes qu’il faut respecter pour que la plante croisse parfaitement. Voici nos conseils de plantation pour un pittosporum robuste.

Conditions de la plantation

Dans la plantation du pittosporum, il est important de distinguer le type d’arbuste auquel vous êtes confronté. En effet, vous trouvez sur le marché le Pittosporum vendu en conteneur ou celui aux racines nues. Les deux plantes ne sont pas cultivées de la même manière. La première est cultivée au printemps (entre mars et avril). La seconde aux racines nues, en revanche, doit être essentiellement plantée en automne (entre septembre et octobre). Il est impératif de le faire à cette période afin que les racines se fixent dans le sol.

Par ailleurs, la plante ne tolère pas les températures inférieures à 7 °C. Elle est favorable aux températures méditerranéennes avec une exposition prolongée au soleil. Les conditions de culture varient surtout d’une espèce à une autre. Certaines espèces, le Pittosporum tenuifolium, par exemple, doit être plantée dans un coin semi-ombragé. De même, la culture peut être réalisée directement dans le sol ou dans un pot. La dernière option convient parfaitement aux espèces compactes, car le pot peut être déplacé en intérieur pendant l’hiver.

  La culture de la tomate et l'arrosage

Caractéristiques du sol

Les conditions du sol doivent être optimales afin d’obtenir un pittosporum en bonne santé. Dès lors, préférez plutôt un qui soit bien drainé, car la plante se développe mieux dans un sol sec. Il faut, en outre, qu’il soit riche en matières organiques. S’il n’est pas fertile, vous pouvez y remédier en ajoutant du compost. Il est, d’ailleurs, préconisé d’associer le sol terreau et le sol du jardin pour obtenir un sol propice à la culture du pittosporum. Pour bien se développer, il est recommandé d’arroser régulièrement la plante pendant la 1re année.

Comment planter le Pittosporum ?

La plantation du pittosporum est relativement facile à réaliser. Pour commencer, vous devez définir un emplacement dans votre jardin. À l’endroit choisi, il faut creuser un trou qui soit 2 à 3 fois plus grand que la motte de terre. Placez, ensuite, le plant dans le trou en laissant le collet apparent. Recouvrez avec le sol ou le mélange de terres évoqué plus haut. Dès lors, il faut arroser abondamment le plant et recouvrir le sol de paille pour conserver sa fraîcheur. Lorsque la culture se fait en haie, il est primordial d’espacer chaque plant d’environ 1 m afin qu’il dispose de suffisamment d’espace pour sa croissance.

Cultiver le Pittosporum en pot

Il est tout à fait possible de cultiver le pittosporum dans un pot. Ce procédé est idéal pour ceux qui ont la main verte, mais qui ne disposent pas d’un jardin. À cet effet, utilisez un pot perforé dans le fond pour évacuer l’eau d’arrosage. Vous devez, ensuite, empiler successivement un lit de gravier et un mélange de terreau pour arbuste puis de sable en quantités égales. Placez le pittosporum dans le pot et recouvrir du mélange. Vous devez arroser la plante lorsque vous constatez que le sol en surface est sec.

  Quel panneau occultant choisir ?

Entretien du Pittosporum

Le pittosporum est une plante qui requiert peu de soins pour son développement. Néanmoins, il faut veiller à l’arroser constamment surtout pendant l’été. Cette attention est d’autant plus importante pour les plantations en pot, car le sol s’assèche rapidement. Entre les mois de mars et de septembre, il est crucial de nourrir la plante avec de l’engrais liquide afin de favoriser sa croissance. C’est une étape indispensable pour stimuler la floraison printanière. De même, il faut protéger la plante pendant l’automne en paillant son pied. Lorsque les vents sont très froids, vous pouvez renforcer la protection en recouvrant les feuilles avec un voile d’hivernage.

À la fin de la floraison, vous pouvez tailler votre pittosporum, ce qui est facultatif. Cette phase a plus une finalité esthétique parce qu’elle aide à couper les rameaux morts et à égaliser le feuillage de la plante. Vous pouvez vous faire plaisir en donnant une forme à votre feuillage, qui peut être arrondie ou en topiaire. Cependant, certaines maladies provoquées par les cochenilles peuvent apparaître au cours de la croissance du pittosporum. Plutôt que d’utiliser des pesticides, opter pour une solution maison à base de savon liquide, d’huile végétale et d’alcool. Il suffit de pulvériser le mélange et de renouveler l’opération chaque semaine. Prenez soin de votre pittosporum pour profiter de son parfum délicat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *