desherbant-,naturel

Désherber naturellement avec du vinaigre

Au printemps, la terre se régénère et les mauvaises herbes remplissent les jardins. C’est à cette période que vous êtes partagé entre l’efficacité relative des désherbants chimiques et leur impact sur l’environnement. Toutefois, c’est sans compter avec l’action foudroyante du désherbant bio à base de vinaigre blanc. Écologique et économique, il sera certainement votre allié bio pour désherber votre jardin. Voici comment désherber naturellement avec du vinaigre blanc !

Comment le vinaigre blanc agit-il sur les mauvaises herbes ?

Encore appelé vinaigre d’alcool, le vinaigre blanc est un produit à multiples usages. Il est obtenu à partir du sucre de betterave et contient 8 à 10 % d’acide acétique. C’est ce dernier élément qui lui confère ses caractéristiques de désherbant bio efficace.

En effet, au contact des mauvaises herbes, la solution de désherbant à base de vinaigre pénètre leurs tissus et les tue. Elle est particulièrement efficace sur les herbes tendres, car leurs racines sont moins vivaces. Pour renforcer son efficacité, on peut y ajouter d’autres ingrédients lors de sa préparation.

Comment préparer un désherbant bio à base de vinaigre blanc ?

Selon l’efficacité recherchée, il existe 3 modes de préparation.

Une solution de vinaigre et d’eau

Pour faire un désherbant naturel avec du vinaigre, il faut le diluer avec de l’eau. Plus précisément, pour 200 millilitres de vinaigre, il faut ajouter 5 litres d’eau pour ne pas affecter la fertilité du sol. Bien que cette solution soit déjà assez efficace pour une utilisation domestique, vous pouvez opter pour des compositions plus élaborées.

  Comment détruire une souche d'arbre ?

Une solution de vinaigre, d’eau et de sel

Pour renforcer l’action du vinaigre blanc sur les mauvaises herbes, vous pouvez ajouter du sel iodé à votre préparation. Si vous choisissez d’utiliser ce dernier ingrédient, il faut en mettre en quantité infime. Il déshydrate les herbes et les tue.

Cependant, son excès peut affecter la fertilité du sol de votre jardin. Il est donc préférable de l’utiliser sur des parties aménagées comme les allées et plates bandes décoratives. Pour réaliser cette préparation, il faut faire un mélange de 5 litres d’eau avec 1 kilogramme de sel et 2 litres de vinaigre blanc.

Une solution de vinaigre, d’eau et de bicarbonate de soude

Un autre ingrédient très efficace est le bicarbonate de soude. Bien que le vinaigre blanc demeure l’ingrédient principal, celui-ci vient renforcer son action, surtout sur les herbes les plus résistantes. Pour une préparation, il faut mélanger 5 litres d’eau avec 1 kilogramme de bicarbonate de soude et 200 millilitres de vinaigre blanc.

Comment désherber votre jardin avec les solutions bio à base de vinaigre blanc ?

Une fois votre mélange réalisé, il faut vous munir d’un pulvérisateur pour vaporiser les herbes à éliminer.

Pulvérisez les parties aériennes des mauvaises herbes, de préférence un jour ensoleillé. En effet, le soleil favorise une fixation rapide du liquide sur les feuilles. Aussi, la chaleur qu’il produit accélère l’évaporation des résidus du désherbant, afin qu’il ne s’infiltre pas dans votre sol. Il ne perturbera donc pas sa fertilisation.

Au bout d’une semaine, l’effet se ressentira sur les feuilles des mauvaises herbes. Elles commenceront à se faner et à jaunir. À ce stade, vous pourrez facilement les arracher et nettoyer votre jardin. Si toutefois, votre jardin est envahi par des herbes comme le liseron ou le chardon, vous pourriez rencontrer quelques résistances. Pour en venir à bout, il serait nécessaire d’effectuer une deuxième application au bout d’une semaine. Le résultat sera, à coup sûr, très satisfaisant.

  Quel panneau occultant choisir ?

Pourquoi opter pour un désherbant naturel à base de vinaigre blanc ?

Moins cher et disponible sur le marché, le vinaigre blanc est une alternative efficace contre les produits chimiques. Il a l’avantage d’être un ingrédient du quotidien et accessible à tous. Il ne représente pas un danger pour la bio diversité de vos espaces verts. Toutefois, il faut l’utiliser avec parcimonie.

Quant aux désherbants chimiques, ils contiennent d’innombrables produits néfastes pour la santé, dont les perturbateurs endocriniens. Ils tuent les animaux qui contribuent à la fertilisation du sol de votre jardin et polluent l’environnement et les nappes souterraines.

Par exemple, il est de notoriété publique que l’usage du glyphosate comme désherbant présente un danger pour les habitants. Il en est de même pour les animaux de compagnie et les microorganismes. Pour preuve, ces produits sont déconseillés par l’OMS et le centre international de recherche sur le cancer (CIRC) qui l’ont classé comme une substance potentiellement cancérigène.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *