terrassement-de-niveau

Comment faire un terrassement de niveau ?

Pour tous travaux de construction, le terrassement de niveau est indispensable. Il permet de stabiliser le sol afin d’édifier/stabiliser l’œuvre à réaliser. Les travaux de terrassement de niveau sont en général effectués par un professionnel, mais vous pouvez le faire vous-même si vous le souhaitez. Pour ce faire, il vous faut le matériel adéquat et connaître les étapes à suivre pour faire un terrassement de niveau. Nous vous en disons plus à ce sujet.

La préparation du terrain

Le terrassement de niveau consiste à déblayer/remblayer, creuser, déplacer tous éléments (pierres, plantes, terre) susceptibles de compromettre la stabilité du sol devant accueillir une construction. Pour tout type de construction (maison, piscine, terrasse, serre, garage ou autres), le terrassement s’effectue en plusieurs étapes. Elles sont toutes indispensables, et certaines nécessitent l’intervention d’un professionnel.

Cette première étape ne figure pas théoriquement dans la liste des étapes de la réalisation des travaux de terrassement de niveau. Cependant, la préparation du terrain est un impératif. Les travaux de terrassement de niveau doivent être faits lorsque la structure du sol est la plus stable possible. Cela dit, il est recommandé de le faire en période estivale pour les zones chaudes et en période hivernales pour les zones froides.

Outre les saisons, vous devez également vous enquérir de la législation relative à la réalisation des travaux de terrassement dans votre commune. Ceci vous permettra de vérifier si ces travaux sont possibles sur votre terrain.

  Comment faire une extension de maison pas chère ?

Le piquetage ou le bornage du terrain

Le piquetage est une étude de terrain. Il permet de délimiter le terrain devant accueillir les travaux de terrassement. Il sert également à établir une correspondance entre votre projet et votre sol et évite d’abîmer les canalisations ou d’empiéter sur les propriétés voisines.

Cette étape du terrassement de niveau doit obligatoirement être effectuée par un expert géomètre. C’est le professionnel capable de faire une délimitation de terrain en disposant les bornes sur le chantier. Les travaux de piquetage ne sont pas chronophages. Environ 3 heures suffisent pour les réaliser.

Le drainage ou évacuation des eaux

Pour les travaux de terrassement de niveau, le terrain doit être en mesure d’évacuer les eaux de pluie ou de ruissellement. À cet effet, le sol doit être en pente (environ 5%). À défaut de la pente, vous pouvez creuser des sillons ou poser des drains en tenant compte des dispositions du terrain. Les travaux de drainage permettent d’avoir un sol stable, même en cas de pluie.

Le décaissement

Cette étape consiste à déblayer la terre sur la hauteur. Cette dernière dépend des travaux que vous souhaitez réaliser. Pour ce faire, vous aurez besoin d’outils ou d’appareils spécifiques. Le décaissement est un ensemble de travaux où vous serez amené à déplacer, déblayer et niveler la terre, déblayer les gravats, décaper la terre végétale…

C’est l’étape la plus laborieuse et elle peut s’étendre sur plusieurs jours en fonction de votre terrain. Vous utiliserez des machines adaptées au type de construction que vous souhaitez faire et à votre chantier (sol). Il peut s’agir de scrapeurs, pelle, pioche ou de grands engins tels que les bulldozers, tractopelles, bennes, pelleteuses… À l’aide d’une pilonneuse ou d’une dameuse, vous procéderez au tassement du sol après le décaissement.

  Quelles sont les étapes pour rénover une maison ?

Le film géotextile

L’avant-dernière étape du terrassement de niveau consiste à poser un film géotextile sur le sol (entre le sol et le lit de stabilisation). La pose du film est très bénéfique. Elle empêche la repousse des mauvaises herbes et de toute végétation sur le terrain, et favorise le ruissellement de l’eau.

Le remblaiement

C’est la dernière étape. Le remblaiement se fait idéalement avec une couche de gravats, une couche de graviers concassés et une couche de sable. Toutefois, les matériaux de remblais à utiliser dépendent de la nature de votre sol. Par ailleurs, il existe une législation propre à chaque zone/commune relative au remblaiement. Veuillez vous en informer avant de procéder au remblaiement de votre terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *