achat-immobilier

Comment réussir son 1er achat immobilier ?

Réussir son premier achat immobilier nécessite d’adopter une démarche méthodique. Pour ce faire, vous devez savoir les attitudes correctes à adopter. Cela est utile afin de ne pas faire un faux investissement. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Instruisez-vous à ce propos en lisant les lignes suivantes.

La prudence permet de s’éviter toute précipitation

Posséder un bien immobilier est un désir brûlant pour les personnes dont le pouvoir d’achat permet d’en acheter. Ils sont généralement pressés d’investir leur capital et donc, de concrétiser leur projet.

Or, investir dans toute dépense qui plus est un bien immobilier requiert de la tempérance. En effet, il est conseillé d’observer un temps de réflexion. Pendant ce temps qui peut être plus ou moins long, il est question de peser les tenants et les aboutissants de l’investissement.

Qu’est-ce que vous voulez acheter ? Le moment se prête-t-il à cet achat ? Vous profitera-t-il vraiment ? Ne vous revient-il pas trop cher ? Voilà autant de questions auxquelles vous devez répondre.

Identifiez vos besoins

Hormis ce questionnement pertinent, non exhaustif, il vous revient d’estimer vos besoins réels. Au moment où vous désirez de faire cet achat immobilier, des attentes plus importantes ne méritent-elles pas d’être satisfaites ?

Il est conseillé de choisir la priorité parmi vos nécessités. Cela vous permet de vous tenir loin des dépenses utiles. De même, vous arriverez à plus économiser que de placer une importante partie de vos revenus dans un matériel que vous pouvez vous offrir à tout moment. Alors, dès que vous répertoriez vos besoins urgents, il vous est loisible de vous préparer en conséquence pour y faire face.

  Quelles couleurs pour peindre des murs ?

Se faire absolument assister par des spécialistes

Une fois passé le temps de la réflexion, il convient à présent de vous en remettre à un ou deux experts du domaine de l’investissement ciblé. Cela est d’autant important si vous ne vous y connaissez pas en immobilier.

Faites-vous assister par un courtier en immobilier par exemple. Lui, il servira d’intermédiaire entre vous, le vendeur (une entreprise ou un particulier) et la banque. De même, le gestionnaire de votre compte bancaire est d’un secours valable pour vous informer sur l’usage que vous ferez de votre argent. Au-delà, il est celui-là même qui est habilité à discuter d’un prêt bancaire s’il en faut.

Généralement, un crédit immobilier est immanquablement nécessaire pour pareille opération. Enfin, l’expertise du notaire est à ne pas occulter. Cet agent s’occupe de toute la paperasse juridique. Il protège outre votre investissement, le bien à acquérir.

À présent, vérifiez votre budget

Les informations collectées auprès du courtier, du gestionnaire et du notaire vous seront utiles à la constitution de votre budget. Il comprend plusieurs rubriques dont voici quelques-unes :

  • calculer son apport initial,
  • déterminer votre taux d’endettement qui ne doit pas excéder 33 %,
  • vérifier les aides financières disponibles,
  • savoir sur quelle durée le banquier consent à vous prêter de l’argent et combien,
  • prévoir les honoraires du notaire et les frais d’agence.

Pour en finir avec cette étape, vous devez calculer le prix d’achat ou de revient de l’immobilier convoité. Cela revient à faire la somme du prix d’achat, les frais de notariat, ceux des droits de mutation. Il faut y ajouter également les charges des travaux effectués.

  Le mandat exclusif est-il moins performant que le mandat simple ?

Se préparer à assumer les frais additionnels

Au-delà de tout, les charges du crédit immobilier et les intérêts d’emprunt sont à prévoir. Les taxes relatives au logement acheté, les charges de copropriété, les impôts locaux, les travaux votés par la copropriété et les frais de déménagement ou de mise en exploitation locative sont aussi à prévoir.

À noter d’autant plus que pendant votre projection, vous devez proposer une visite du bâtiment. Un état des lieux est toujours utile en vue de vous donner une idée réelle de l’offre. Vous l’aurez compris, cette inspection doit être idéalement faite par un professionnel de la construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *